Pourquoi nous sommes numéro 1 pour vos vacances à l'île Maurice !

Mauvillas.com
+33 182889130
Lun-Jeu: 10h-18h · Ven: 10h-16h

L'Île Maurice Guide de voyage

Le guide complet pour l'Île Maurice

Environnement, flore et faune

Nature mauricienne

À juste titre, l’île Maurice est réputée dans le monde entier pour ses belles plages de sable et ses eaux turquoises étincelantes qui entourent l’île. Ce que bien des gens ne savent pas, c’est que cette île magnifique a beaucoup plus à offrir aux visiteurs, avec un monde naturel diversifié englobant une panoplie de paysages, de forêts tropicales denses, de chaînes de montagnes qui se dressent au loin, de chutes rugissantes, et d’une faune et flore uniques que l’on ne retrouve pas ailleurs dans le monde.

Le Morne Brabant Mauritius Une vue spectaculaire sur la magnifique plage et Morne Brabant

Au loin des plages, il y a le parc national des Gorges de la Rivière Noire, les sept couleurs impressionnantes de la terre au sud de l’île et les ravissantes chutes de Tamarind et de Rochester. En ce qui concerne la biodiversité et les efforts de conservation, ce sont l' île d’Ambre et l' île aux Aigrettes qui valent le détour.

En plus d'offrir une riche nature,le pays est également un paradis pour les randonneurs, comprenant des itinéraires de différentes difficultés qui offrent des vues incroyables sur les paysages locaux et sur l’Océan Indien environnant.

Black River Gorges National Park Mauritius Une magnifique cascade dans le parc national des Gorges de la Rivière Noire
Seven Coloured Earths Chamarel Mauritius La terre aux sept couleurs est un phénomène naturel spectaculaire à Chamarel

Paysages mauriciens

Le paysage de Maurice varie d’une région à l’autre, mais les origines volcaniques de cette île de l’Océan Indien sont encore apparentes. Avec des zones côtières plates qui s’élèvent à un plateau central d’une altitude approximative de 700 mètres au-dessus du niveau de la mer, l’île comporte des sommets rocheux, des champs vastes de canne à sucre, des cratères volcaniques et, bien sûr, des plages splendides qui longent les côtes.

Beach and mountains, Mauritius La très belle plage de Flic en Flac est l'une des plus longues de l'île Maurice

Le sud de l’île, aux sommets rocheux et montagneux, s’élève abruptement au-dessus de l’océan, tandis que le nord de l’île, essentiellement plat, s’élève très graduellement hors de l’océan et jusqu’au plateau. Cette région est également reconnue pour ses champs de canne à sucre, qui dominaient entièrement le paysage autrefois. Mais aujourd’hui, ces champs ne sont plus essentiels à la survie quotidienne de l’économie mauricienne, alors la prévalence de la canne à sucre a également diminué.

Montagnes

Bien qu’elles ne soient pas aussi grandes que de nombreuses autres chaînes de montagnes dans le monde, les montagnes de l’île offrent des contrastes imposants et pittoresques au reste de l’île. Culminant à une hauteur de 828 mètres, le Piton de la Petite Rivière Noire est la plus haute montagne de l’île. L’île comporte d’autres montagnes remarquables, telles que Pieter Both, situé à côté de Port Louis, le Pouce (the « thumb »), le Corps de Garde (à côté de Rose Hill) et le Piton du Milieu, qui s’élève au centre de l’île et offre une vue magnifique de l’ensemble (presque) de l’île.

Pieter Both Mountain Mauritius De nombreux mythes et légendes tournent autour de l'incroyable forme de la montagne Pieter Both

La montagne la plus célèbre de Maurice est probablement Le Morne Brabant, que l’on retrouve dans le sud-ouest de l’île. Réputée pour sa surface escarpée et rocheuse, elle propose un contraste saisissant avec la baie plate et étendue qui l’entoure. La montagne est également un site du patrimoine mondial de l’UNESCO en raison de ses liens historiques avec la traite négrière qui se déroulait sur l’île Maurice. Les esclaves en fuite avaient pour habitude de se réfugier dans les nombreuses grottes et crevasses de la montagne. De nos jours, cela sert de mémorial naturel pour toutes les vies qui ont été affectées par la traite négrière.

Le Morne Brabant Mauritius Cette majestueuse montagne est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2008

Cratères volcaniques

Malgré ses origines volcaniques, il ne reste que très peu de vestiges du passé volcanique sur Maurice, n’ayant que quelques cratères comme Trou Kanaka, Grand Bassin, Trou aux Biches et Bassin Blanc qui bordent l’île.

Grand Bassin Mauritius Le Grand Bassin, lac situé dans le cratère d'un ancien volcan, est le plus célèbre lieu de pèlerinage hindou de l'île Maurice

Rivières et chutes

Grande Rivière Sud-Est est la plus longue rivière de l’île, et elle rejoint l’océan près de l’Île aux Cerfs, alors que les autres rivières créent d’imposantes gorges dans le paysage, y compris la Rivière Noire.

Mais Maurice est davantage connue pour ses chutes, ayant de multiples sites spectaculaires répartis sur l’île. Certains d’entre eux peuvent être difficiles à atteindre en raison de leurs emplacements isolés, mais ils en valent assurément la peine de grâce à leurs paysages sauvages époustouflants.

Chutes de Tamarind

Également connues sous le nom des « Sept cascades » ou des « Sept chutes », les chutes de Tamarind sont impressionnantes et s’étendent sur la moitié sud de l’île Maurice, ayant de multiples cascades qui serpentent et se regroupent ensemble, entourées de magnifiques espèces végétales et animales.

Waterfall Tamarind Falls, Mauritius Les cascades de Tamarin se composent de sept cascades secondaires qui se transforment en un magnifique phénomène naturel.
Chute de Chamarel

La plus haute chute de l’île Maurice est la chute de Chamarel, qui culmine à environ 100 mètres, entourée par de superbes paysages rocheux et par la jungle. Sa vue, à couper le souffle, en a fait un lieu célèbre et incontournable pour les photographes de passage dans le pays.

Chutes de Rochester

Plus loin au sud de l’île Maurice se trouve les chutes de Rochester, qui sont les chutes les plus sauvages de l’île. Dotées de falaises abruptes, de formations rocheuses robustes et d’une chute puissante et imposante, elles sont particulièrement populaires auprès des visiteurs qui cherchent à effectuer un plongeon rapide dans l’eau.

Waterfall Rochester Falls Mauritius Vous pouvez aller nager et admirer en arrière-plan les magnifiques cascades sauvages de Rochester Falls
Chutes Alexandra

Situées dans le parc national des Gorges de la Rivière Noire, les chutes Alexandra constituent un autre élément impressionnant du paysage mauricien, traversant la flore luxuriante de la région d’une manière imposante.

Littoral

La quasi-totalité des 160 kilomètres de la côte mauricienne sont protégés par des récifs coralliens, donnant ainsi naissance à des lagunes peu profondes et calmes sur de nombreuses plages de l’île. Au sud de l’île, les récifs coralliens ont davantage d’interstices, ce qui crée des courants plus forts que sur le reste de l’île.

Shallow Lagoon Mauritius Vous découvrirez un grand nombre de plages de rêve à l'île Maurice.

Les côtes sont bordées de magnifiques plages de sable, ce qui explique probablement pourquoi l’île Maurice est une destination touristique aussi populaire aujourd’hui. On note également la présence de petites îles le long des côtes, telles que le Coin de Mire, l’Île Ronde, l’Île Plate et l’Île aux Cerfs, qui est un site touristique populaire situé à l’Est de Maurice.

Faune et flore

Comme bien d’autres îles isolées telles que les Seychelles ou Galapagos, Maurice abrite une variété unique d’espèces végétales et animales, dont plusieurs sont endémiques et ne peuvent être trouvées ailleurs. Malheureusement, les humains ont lourdement affecté l’écosystème de Maurice, d'une part car les animaux étaient la principale source alimentaire des colons et d'autre part car de grandes étendues d’arbres ont été abattues pour les exportations. Toutefois, la biodiversité de l’île demeure impressionnante, mais l’effet préjudiciable de la colonisation humaine ne doit tout de même pas être négligé.

Faune

Le dodo

Étant indubitablement le meilleur, ou le pire, exemple de l’influence humaine, le dodo est une espèce d’oiseau disparue qui a prospéré jadis à Maurice; sans prédateurs et peu de compétition, l’oiseau avait même perdu sa capacité à voler au cours de son évolution. À leur arrivée, les colons ont vu le dodo comme une source facile de nourriture, et en deux cents ans seulement, la population des dodos a été anéantie. L’introduction d’espèces exotiques, encore une fois liée à l’activité humaine, n’a fait qu’empirer les choses, les œufs de dodo se faisant dévorer par les rats et les singes.

Dodo Avant que l' homme ne s' installe à Maurice, l' île était le territoire du Dodo.
Autres espèces

Les tortues terrestres et d’eau ont également été durement touchées par l’arrivée des humains, et leurs populations en ont beaucoup souffert. Fort heureusement, toutes les espèces d’oiseaux rares de Maurice n'ont pas été tuées. Des espèces comme la crécerelle mauricienne, la perruche écho et le pigeon rose sont encore présentes actuellement. En outre, les moineaux, les gobe-mouches du paradis, les colombes et les paille-en-queue (entre autres) peuvent tous être aperçus sur l’île Maurice, beaucoup ayant été introduits au fil des ans.

La chauve-souris mauricienne (également connue sous le nom de chauve-souris dorée) est la seule espèce mammifère indigène de l’île. En raison de l’influence humaine, des singes, des lièvres et des cerfs peuvent aussi être trouvés sur Maurice. En ce qui concerne les reptiles, il existe quelques espèces de serpents, mais aucune d’entre elles n’est toxique, et le scinque endémique de Telfair.

Monkey, Mauritius Vous pouvez découvrir de petits singes comme celui-ci à l'île Maurice

Autour de Maurice, le monde sous-marin prospère particulièrement bien, grâce aux eaux chaudes de l’Océan Indien qui offrent d’excellentes conditions pour la croissance de coraux colorés. Des palourdes géantes, des éponges, des anémones et une variété de poissons multicolores vivent parmi les coraux, telles que les poulpes et les anguilles géantes.

Dolphins, Mauritius Dauphins plongeant dans la baie
Underwater World, Mauritius La plongée est une expérience unique à l'île Maurice

Flore

Le climat tropical de l’île est idéal pour de nombreuses espèces de plantes, qui produisent des fruits et des fleurs colorées en plein essor. Les bananes, les ananas, les goyaves, les mangues font partis des merveilleux fruits qui poussent par ici, alors que les orchidées, les Anthurium, les frangipaniers, les lilas et les bougainvillées comptent parmi les espèces de fleurs présentes. La culture la plus abondante à Maurice est sans contredit celle de la canne à sucre, qui couvrait la majorité des terres arables de l’île autrefois, et qui a joué un rôle clé dans l’économie mauricienne.

Frangipane, Mauritius Fleur de Frangipanier
lychees-mauritius.jpg Les litchis poussent dans toute l'île Maurice

Comme ce fut le cas pour le malheureux dodo, les premiers colons de Maurice ont dépouillé l’île d’une grande partie de sa forêt tropicale. En effet, les arbres teck, d’ébène et colophanes ont été coupés pour le bois ou pour l’exportation. De nos jours, le parc national des Gorges de la Rivière Noire contient la majorité des arbres de l’île, y compris les colophanes communs, dont certains semblent être âgés de plusieurs milliers d’années. Les autres espèces d’arbres comprennent les banians, les filaos (casuarina) et les arbres fruitiers.

Black River Gorges National Park Mauritius Des arbres anciens s'élèvent dans les Gorges de la Rivière Noire National Pa

Efforts de conservation

Le ravissant jardin botanique Sir Seewoosagur Ramgoolam, situé près de Pamplemousses, est l’une des attractions les plus populaires de l’île, mais il est également important pour les efforts de conservation des plantes. Les jardins abritent notamment des plantes exotiques telles que des palmiers, des arbres fruitiers, des arbres d’ébène, des épices et bien plus encore.

Pamplemousse Gardens, Mauritius Le somptueux jardin botanique de Sir Seewoosagur Ramgoolam abrite de nombreuses espèces animales
Pamplemousse Gardens, Mauritius Cette zone est protégée et abrite de nombreuses plantes fascinantes.

Les oiseaux sont pris en charge à la volière du gouvernement, située à Rivière Noire. À cet endroit, des espèces d’oiseaux rares telles que le pigeon rose et la crécerelle mauricienne sont protégées et élevées afin d’augmenter leur nombre dans la nature. Grâce aux efforts du centre, des centaines de nouveaux oiseaux ont été relâchés dans la nature au cours des quarante dernières années.

Le gouvernement mauricien s’est également évertué à protéger certaines parties du pays en les transformant en réserves naturelles, dont notamment le parc national des Gorges de la Rivière Noire, l’Île aux Aigrettes et le parc national du Bras d’Eau.